Partenariat entre Xeikon et Schaffner GF

Schaffner GF AG, établie à Unterkulm dans le canton d’Argovie, a décidé d’inclure les systèmes d’impression numérique de Xeikon dans sa gamme de produits, y compris les solutions de toner sec et jet d’encre. Cornelia Caffari, PDG, explique ce choix: «Nous ne voulions nous lancer dans l’impression numérique que si nous étions complètement convaincus du produit. Et c’est le cas avec Xeikon. Nous considérons que le concept de systèmes d’impression numérique de haute qualité est parfaitement adapté au marché suisse. Nous pensons que Xeikon est une recette de succès pour les imprimeurs d’étiquettes et d’emballages. En raison de la structure de commandes spécifique, il existe de nombreux tirages courts dans plusieurs versions linguistiques et des exigences de qualité élevées pour les clients finaux. Un autre critère de décision est le bon rapport qualité-prix de ces systèmes.»Fondée il y a plus de 60 ans, Schaffner GF s’est fait un nom en tant que fournisseur de services complets dans le domaine des consommables et des encres d’impression. Sur la base de nombreuses années d’expérience, les employés savent exactement ce que les clients apprécient et, grâce à leur vaste savoir-faire, peuvent proposer les meilleures solutions aux clients. Afin de garantir la sécurité et des avantages supplémentaires aux intéressés, Schaffner GF a accès à l’équipe de service du sud de l’Allemagne et à la hotline Xeikon. Il est aussi possible d’accéder au centre de démonstration Xeikon en Belgique pour créer des échantillons d’impression et élaborer des projets spécifiques. (phe)www.schaffner-gf.ch

L’Imprimerie de l’Ouest intègre ses processus avec Heidelberg

L’Imprimerie de l’Ouest SA a son site à Corcelles-Cormondrèche, à l’ouest de Neuchâtel. L’entreprise vient d’investir dans des équipements de production modernes. Elle a choisi pour l’impression numérique une Versafire EV de Heidelberg, le flux de production est commandé via Prinect Production Manager. L’Imprimerie de l’Ouest fait ainsi un grand pas vers une intégration globale de ses processus. La Versafire EV et une unité CtP Suprasetter A75 sont toutes deux intégrées dans la technologie Prinect de Heidelberg, ce qui facilite considérablement le travail, comme Grégoire Nicaty, propriétaire et gérant de l’entreprise, déclare. «Notre ancien système d’impression numérique, une Linoprint, était équipé d’un RIP Fiery, tandis qu’en offset, nous travaillions avec Prinect. Ces deux technologies, totalement différentes, ne contribuaient pas à une production rationnelle et standardisée.»

Cette ère est révolue. Les données d’impression sont maintenant soumises à la même gestion des couleurs, au même trapping et au même Renderer, que le travail soit imprimé sur la Versafire EV ou en offset. Et comme le Prinect Digital Frontend sur la Versafire EV comprend la langue du logiciel d’imposition Signa Station, l’imprimerie peut basculer des travaux à court terme d’un canal de sortie sur un autre et procéder à une nouvelle imposition automatique des pages.

Avec la Versafire EV, l’Imprimerie de l’Ouest a opté pour un système cinq-couleurs performant. La machine comporte une cinquième station de toner en plus des quatre couleurs de la gamme. Le module peut être rempli, au choix, d’un blanc couvrant, d’un toner transparent (vernis), d’un jaune fluo, d’un rose fluo ou d’un «Invisible Red». Cette dernière couleur permet d’appliquer sur des documents des éléments de sécurité qui sont uniquement visibles sous des rayons UV avec une longueur d’ondes particulière.

Grégoire Nicaty précise que la Versafire EV représente pour lui un avantage concurrentiel. Les agences, en particulier, montrent un vif intérêt pour les possibilités de création qu’offre le travail avec la cinquième couleur