Technologie Heidelberg et Polar pour Baudat Imprimerie

L’Imprimerie Baudat à L’Orient (Vallée de Joux) renforce son partenariat avec Heidelberg Suisse SA. L’entreprise produit sur une Speedmaster XL 75 avec la technolgogie de durcissement LE UV. L’efficacité du procédé ayant fait ses preuves, Baudat Imprimerie a également opté pour un procédé de durcissement UV dans le format 52×37 centimètres. La machine quatre couleurs Speedmaster SX 52-4 est équipée avec un DryStar LED UV.

«L’offset à feuilles petit format a toujours été important dans notre imprimerie. Outre du papier à lettres et les enveloppes, nous imprimons des couvertures pour les magazines dont le contenu est produit sur la Speedmaster XL 75», explique Cédric Baudat, le directeur de l’entreprise.

Un autre aspect parle en faveur du procédé offset : Bon nombre des clients souhaitent des couleurs spéciales pure pour leurs couleurs maison. «Les quatre dispositifs d’encrage de notre Speedmaster SX 52 sont occupés à plus de soixante-dix pour cent par des couleurs Pantone. De plus, il existe des supports d’impression qui sont toujours plus faciles à traiter en offset qu’en numérique, notamment grâce aux LED UV», dit Cédric Baudat.

Depuis de nombreuses années, Baudat Imprimerie travaille avec la technologie Heidelberg. Les plaques d’impression sont exposées sur une Suprasetter A 75, un Dual Top Loader alimente automatiquement le système CtP avec le format de plaque d’impression souhaité. Le Suprasetter et les presses offset sont intégrés dans la commande de flux de travail Prinect.

Le parcours d’intégration se poursuit : Prochainement, l’Imprimerie Baudat va compléter sa technique de production par une plieuse Stahlfolder CH 56 et une découpeuse Polar N 92 PRO HD. Sur la machine Polar, les programmes de coupe sont calculés de manière automatique via Compucut. «Grâce à l’intégration de l’ensemble de la chaîne de production nous atteignons un maximum d’efficacité dans le traitement des commandes tout en conservant une grande sécurité des processus», constate Cédric Baudat.