Photo

Prinect Production Manager de Heidelberg confère à l’ECAL de nouvelles opportunités pour expérimenter avec l’impression offset.

À Renens, l’ECAL installe Prinect Production Manager

L’École Cantonale d’Art de Lausanne travaille avec le logiciel Prinect Production Manager. Ayant conclu un contrat de souscription, elle dispose en permanence de tous les modules du logiciel de flux de production de Heidelberg, et ce dans la version la plus récente.

L’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) à Renens travaille dorénavant avec le logiciel de flux de production Prinect Production Manager de Heidelberg. Grâce à un modèle de souscription Benjamin Plantier, responsable de l’atelier d’impression à l’ECAL, a accès à l’intégralité des modules de la technologie Prinect. Ceci moyennant une redevance mensuelle.

Comme Benjamin Plantier l’explique, une école d’art telle que l’ECAL doit se munir d’outils de travail ouverts. Plus les possibilités sont vastes, plus la créativité peut s’épanouir. Les étudiantes et étudiants de l’ECAL expérimentent et créent autour du procédé offset. Jusqu’alors, le travail avec le flux Prinect était limité à la fonction d’imposition offerte par Signa Station. Désormais, l’École a accès à toutes le trames AM et FM. Grâce à la possibilité d’assigner les divers systèmes de trames à différents éléments dans un seul et même document, Benjamin Plantier et les étudiants obtiennent des résultats exceptionnels et encore inégalés. Un autre outil est lui aussi précieux: PDF-Toolbox. Ce plug-in Acrobat offre de multiples fonctions d’édition pour la gestion des couleurs ou la production de plaques vernis.

L’École Cantonale d’Art de Lausanne jouit d’une réputation mondiale. Elle coopère étroitement avec des sociétés et musées de renom, et cette collaboration ne cesse de s’intensifier. Pour cette raison, les chercheurs et développeurs de l’ECAL sont particulièrement intéressés à mettre en œuvre les technologies les plus modernes.

Les équipements de production de Heidelberg jouent un rôle primordial dans l’atelier d’impression de l’ECAL. Une machine offset Speedmaster SX 52 a été installée fin 2016, les plaques sont insolées sur une Suprasetter. (jm)