Photo

Pierre Lenzlinger (à gauche) et Timothy Jeanmonod misent sur leur nouveau massicot Polar D 80 Eco.

P. Lenzlinger SA travaille avec un massicot Polar D 80 Eco

P. Lenzlinger SA (Neuchâtel) travaille avec un massicot Polar D 80 Eco. La machine programmable se commande depuis un écran de diagonale 5,5 pouces.

Le fabricant d’étiquettes P. Lenzlinger SA (Neuchâtel) travaille avec un massicot Polar D 80 Eco. Cette machine compacte est programmable et se commande depuis un écran de diagonale 5,5 pouces. 198 emplacements mémoire sont disponibles pour enregistrer les séquences de coupe fréquentes. La puissance de pression est réglée en continu au moyen d’un bouton rotatif muni d’une échelle graduée. La durée d’immobilisation du couteau au point mort bas peut être adaptée par voie hydraulique en fonction du matériau.

Selon Pierre Lenzlinger, directeur de la société, le massicot Polar D 80 s’intègre parfaitement dans le cycle de production. La machine coupe des supports d’une largeur maximale de 80 centimètres et est absolument suffisante pour les presses à bande étroite sur lesquels P. Lenzlinger SA fabrique les étiquettes. Pierre Lenzlinger affirme que son entreprise opère dans un véritable marché de niche. Il déclare d’être un partenaire fiable vis-à-vis des agences, des imprimeries et des copy shops. Bon nombre de ces commandes ne sont pas expédiées sous forme de bobines mais doivent être livrées en feuilles découpées à la dimension exacte souhaitée par le client. Le volume est considérable: aux dires de Pierre Lenzlinger, le massicot Polar D 80 produit au moins cinq heures par jour. (jm)

www.heidelberg.com/ch