Photo

Bobst: des résultats 2016 aussi solides que ses machines.

Résultats 2016 solides pour Bobst

Le fournisseur vaudois d’équipements et de services pour les industries de l’emballage et de l’étiquette a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de CHF 1,447 milliard en 2016, soit une hausse de +8,7% par rapport à 2015. Le résultat opérationnel (EBIT) s’établit à 103,7 millions soit 7,2% du CA (6,3% en 2015), et le résultat net atteint 84,3 millions en hausse de 26%. Après ajustement des effets de change et des acquisitions, les ventes organiques sont en hausse de 6,7% sur l’exercice écoulé. La société Nuova Gidue acquise en 2015 et la nouvelle filiale ouverte en Turquie début 2016 ont contribué à hauteur de 16,1 millions à la progression du chiffre d’affaires. Et si le nombre de commandes est en très légère baisse, le montant des ventes s’inscrit à la hausse.

Les ventes du département des solutions feuille ont augmenté de 8,5%, pour atteindre 714 millions de francs. Cette croissance a été soutenue par une très forte demande de produits dans le secteur du carton ondulé. La demande de produits dans le secteur de la boîte pliante est restée stable. Les ventes du département des solutions à bobines ont augmenté de 4,0% pour atteindre 309 millions. La demande de machines spéciales et de lignes complexes est restée à un niveau faible comme en 2015. Enfin, les ventes de services et de pièces détachées ont augmenté de 12,8%, pour atteindre 423 millions: c’est la meilleure année depuis la création de ce département en 2010.

Les ventes en Europe (qui représentent près de la moitié du CA du groupe) ont augmenté de 1,4%. La bonne performance de pays tels que l’Italie, la Suisse et l’Ukraine a été partiellement érodée par des ventes plus faibles en Pologne, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Autriche. Les ventes dans les Amériques ont progressé de 10,7%. Cette amélioration est principalement à mettre au compte de la croissance enregistrée aux États-Unis et au Mexique. En Asie et Océanie, les ventes ont progressé de 16,1%, principalement dans des pays tels que le Japon, la Turquie, l’Australie et le Vietnam. Le ralentissement général en Chine a entraîné un nouveau repli des ventes dans ce pays. L’Afrique enfin a enregistré une hausse de 80,2%, mais ne représente que 3,6% du CA en 2016, à mettre principalement au compte du Maroc et de l’Afrique du Sud. (phe)

www.bobst.com