Année record pour Langley Holdings

Langley Holdings plc, la maison mère de Manroland Sheetfed, vient de publier son rapport annuel pour l’exercice 2016. Le président du Groupe, Tony Langley, annonce que le résultat avant impôts a progressé de 15% par rapport à l’année précédente, ce qui fait de l’année 2016 une année record. Le Groupe a en effet enregistré un résultat de 122,7 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 900,9 millions. Février 2017 marque le cinquième anniversaire de l’acquisition de la division presses offset feuille du fabricant Manroland AG, ainsi que de son réseau international de plus de quarante filiales. En 2016, le chiffre d’affaires de cette division s’est élevé à 314,8 millions d’euros (2015: 291,9 millions), en progression de 7,85%. Au 31 décembre, le nombre d’employés s’inscrivait à 1562.

Au cours des cinq dernières années, la division a procédé à l’installation d’environ 500 presses dans le monde, assuré la maintenance d’un parc de plusieurs milliers d’autres et déposé 169 demandes de nouveaux brevets. En novembre 2014, la société a lancé sa presse de nouvelle génération, Roland 700 Évolution. Elle a été développée en un peu plus de deux ans, un temps qui relevait – pensait-on dans la profession – de l’impossible. La Roland 700 Évolution a laissé pantois ceux qui affirmaient que Manroland avait cessé de développer de nouveaux produits et surpris les experts en devenant une presse à la pointe de la technique, réaffirmant la réputation de leader dont bénéficie le constructeur dans la fabrication offset. (phe)

www.manroland.com