Mois : janvier 2017

Croissance du carton ondulé au niveau mondial

La croissance du marché des emballages en carton ondulé va augmenter à un rythme constant au cours des cinq prochaines années, avec cependant un léger ralentissement par rapport l’évolution enregistrée depuis 2009. C’est ce qui ressort du dernier rapport de Smithers Pira «The Future of Global Corrugated Packaging to 2021». Le marché mondial du carton ondulé atteindra en 2021 un chiffre d’affaires de 269 milliards de dollars. À titre comparatif, ce marché a enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de 222 milliards de dollars, ce qui représente un volume de consommation de 128,6 millions de tonnes.

Rentabilité de la Roland 700 Evolution

La nouvelle norme en matière de technologie d’impression offset de Manroland Sheetfed, continue d’offrir des gains de rentabilité significatifs pour les entreprises d’impression sur les marchés clés de l’emballage et de l’impression commerciale en Europe, en Asie et sur tout le continent américain. Conçue à partir d’une page blanche, la Roland 700 Evolution associe les avantages de la technologie DirectDrive à d’autres innovations et options clés permettant une flexibilité sans précédent, augmentant ainsi les bénéfices pour les imprimeurs.

Esko publie la version 16 de Studio

Esko a procédé à la révision de son logiciel de conception 3D d’emballages Studio 16. Il s’agit d’un ensemble unique d’outils de conception conçus pour les créateurs professionnels de maquettes. Avec Studio, ceux-ci ont pratiquement l’emballage dans les mains. Que ce soit en vue de présentations de produits ou de campagnes marketing ou pour les besoins du commerce en ligne, la maquette est créée à partir des données de production, ce qui évite de devoir la générer séparément dans un autre logiciel.

«Corriere del Ticino» se sépare de Publicitas

Le quotidien tessinois a mis fin à 124 ans de contrat d’affermage publicitaire avec la régie Publicitas et crée sa propre régie. Depuis le début 2017, c’est l’entité MediaTI Marketing, dirigée par Simone Bianchi et Francesco Parisi, qui prend en charge la gestion publicitaire tant du «Corriere del Ticino» que du «Giornale del Popolo», proposé sur le marché dans une offre combinée. Cette décision a été prise par la situation du marché qui nécessite des équipes flexibles, capables d’apporter des solutions multicanales et par les récents changement de direction de Publicitas. La régie autonome débutera son activité le 1er avril prochain pour la combinaison CDT Plus (CdT + GdP). La combinaison BITOP (CdT Plus + la «Regione») sera encore commercialisée par Publicitas jusqu’à la fin de 2017. (phe)

Option kebab pour objets cylindriques

Les nouvelles imprimantes UV à plat de Mimaki, les UJF-3042 et 6042 MkII sorties en septembre 2016, sont désormais compatibles avec l’option kebab. Cette fonction, dont le nom fait référence au mouvement de la broche des sandwichs à la viande grillée, est un système de rouleaux qui permet d’imprimer sur les objets cylindriques. L’option donne la possibilité de réaliser des impressions à la demande, en petites quantités, sur des produits de 10 à 110 mm de diamètre, comme les bouteilles, les bougies, les flacons de cosmétiques. À la Drupa 2016, nous avons pu observer une démonstration de l’impression en encre blanche sur une bouteille de vin sur la UJF-3042 MkII. Une fonction qui intéressait de nombreux visiteurs. (phe)

Investissement majeur en Belgique

Avec deux nouvelles rotatives double laize KBA Cortina et un programme de mise à niveau très complet pour la ligne KBA Commander, l’entreprise belge Coldset Printing Partners (CPP), spécialisée dans l’imprimerie de journaux, investit massivement dans l’imprimé. «Nous voulions impérativement un fournisseur unique, le principal défi étant de coordonner parfaitement une mise à niveau de cette ampleur et l’installation des nouvelles machines. Forts de notre partenariat de longue date, nous sommes convaincus que KBA s’acquittera brillamment de cette tâche», assure le directeur général Paul Huybrechts.

Toyo Ink produit ses encres UV en Europe

Alors que le marché des encres offset diminue, la demande en encres UV augmente. Portée par la croissance de l’emballage et par la recherche de réduction de consommations d’énergie des imprimeurs, les besoins en encres à séchage instantané augmenterait de 3 à 4% par an selon les informations du dernier bilan financier du fabricant d’encres Toyo Ink. Le groupe japonais qui emploie quelque 7000 personnes dans le monde a choisi d’accentuer sa production des encres offset à séchage par LED UV en lançant sa première unité de production en Europe, à l’usine Toyo Ink Arets, située à Niel en Belgique.

Nouvelle bibliothèque PantoneLIVE

X-Rite Incorporated et sa filiale Pantone LLC viennent d’annoncer le développement de leur solution dématérialisée de communication numérique des couleurs avec l’ajout de six nouvelles bibliothèques de couleurs pour l’impression hélio. La société a aussi lancé PantoneLIVE Visualizer, un nouvel outil logiciel aidant les designers graphiques, donneurs d’ordres et fournisseurs d’impression à comparer, évaluer et visualiser les couleurs sur plusieurs supports et technologies d’impression.

Heidelberg lance un nouveau projet

Après avoir inauguré en 2015 le showroom Print Media Center à Wiesloch-Walldorf, Heidelberg vient de lancer le projet d’un grand centre de développement. Comptant un millier de salariés, il abritera dès 2018 le site de recherche le plus moderne au monde de l’industrie des arts graphiques. Pour atteindre cet objectif, le constructeur allemand va y consacrer près de 50 millions d’euros. En dépit de la situation économique difficile, le constructeur allemand n’a jamais réduit son budget de recherche ces dernières années, se concentrant sur le développement de nouveaux produits et de services innovants.

Fiery et la version 5.0 de la Ghent PDF Output Suite

EFI a annoncé la parfaite prise en charge par ses logiciels de flux de production et frontaux numériques Fiery de l’ensemble des 48 patchs de test de la nouvelle Ghent PDF Output Suite version 5.0 – un facteur de test crucial pour déterminer la qualité d’impression de documents PDF. La mise en œuvre réussie de ce nouveau standard du Ghent Workgroup (GWG) peut donc aider une partie non négligeable du secteur de l’impression à atteindre des niveaux supérieurs en termes de précision de production.